LE CONTEXTE DU FORUM SE DÉROULE EN ROUMANIE ET NOUS SOMMES EN 2015 MAIS HOLBAV RESTE PLONGÉ AU XIXÈME SIÈCLE.

Partagez | 
 

 Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Ven 1 Mai - 20:41





FT. Luke Evans

Bonjour à vous ,je m'appelle Owen Zachary Hammer, mais vous pouvez m'appeler Owen, tout simplement. Je n'aime pas les surnoms, et je n'hésiterais pas à vous remettre en place si vous osez en faire l'usage. Je suis née dans la ville de Nottingham, tout du moins ce que la ville de Nottingham à pu être dans Angleterre qui me semble désormais bien lointaine depuis le quinze Avril dix-sept-cent-cinquante-huit. Je suis âgé, aujourd'hui, du fort grand âge de deux-cent-cinquante-six ans, et je suis , ma foi, célibataire. Difficile de se marier, ou d'engendrer une famille, quand vous n'êtes plus vraiment humain. Avant mon voyage pour Holbav, j'étais un de ces petits soldats que l'on envoyait sur les champs de bataille pour servir de chair à canon. Depuis, j'avoue avoir une vie relativement instable, proche de celle d'un milicien. Mon physique je le dois à Luke Evans qui m'a prêté son visage. Je souhaite intégrer le groupe Lipitoare.



Je suis né à Nothingham, mais de mon enfance là-bas je n'en garde que très peu de souvenirs. Je ne saurais plus vous dire à quoi ressemblait les rues, qui en étaient les habitants, et à quoi ressemblait vraiment la vie que j'y menais. Mes parents, même eux, me semblent aujourd'hui être des étrangers dont le visage s'est depuis longtemps effacé de ma mémoire, à peine plus que l'ombre d'un mirage qui s'est perdu au cours des longues années de cette maudite existence. Cependant, il est toujours une personne qui me hante, de celle qui peupla mon enfance d'autant de dragons que de fées, qui enchanta tout le début de cette vie et dont les souvenirs se font impérissables. Mon frère.
Son visage, ses sourires, et parfois même sa voix, me viennent en écho. Se font les vestiges de cette vie désormais terminée. Je me souviens de ses longs cheveux bruns qu'il aimait ramener en catogan, noués par un ruban noire qu'il volait à notre mère qui n'avait jamais vraiment la force de le lui reprendre. C'était une forte tête, un leader né, de ceux qui ne se laissaient jamais marcher sur les pieds et qui auraient fait n'importe quoi pour protéger leur famille. J'étais tellement plus craintif que lui, et si je cherchais les ennuis, parfois, c'était surtout parce que je savais qu'il viendrait toujours me défendre.
Il était mon modèle, la marque indélébile d'un chemin que je m'étais tracé dans ses propres pas, et en vieillissant je délaissé la carcasse de l'enfant peureux pour devenir d'abord un adolescent aventureux, puis un adulte qui se voulait à son image. Nous n'avions que trois ans de différences, pas tant que cela au regard du temps, mais cela me paraissait trop difficile à combler, et docilement j'écoutais tout ce qu'il disait. Je buvais littéralement ses paroles et ne savait que leur donner plus de crédits. Nous étions inséparables, et je n'imaginais pas la vie autrement qu'en bon suiveur de ce modèle. La vie, et la mort surtout, allait m'apprendre que je me trompais lourdement.
Quand la guerre fut déclarée contre l'empire Français, et que l'édit de guerre fut lu sur la place publique de la ville, l'idée germa immédiatement dans l'esprit de mon frère. Si j'étais un garçon, d'une vingtaine d'années à l'époque, je n'avais pas pour autant assez de courage pour me lancer dans ce type de conflit. Pas lui. Il rêvait de ces longs champs de batailles, et de ces retours héroïques dont notre père nous avaient parlé durant nos toutes jeunes années. Déjà il se voyait auréolé de gloire, tandis que je ne voyais que l'horreur de la mort qui nous attendait... Mais je le suivais quand même, la peur au ventre, et l'instinct bridé par la confiance que j'avais en lui.
La guerre fut horrible, elle traumatisa nombre de nos compagnons, fragilisant les esprits à jamais tout en galvanisant d'autres. Nous faisions partis de ceux qu'elle rendait plus fort, plus courageux, peut être parce que nous n'avions pas grand chose à y perdre. Peut être parce que la seule chose que nous pouvions vraiment perdre se trouvait avec nous. Nombreuses furent les nuits passées à surveiller l'horizon, tout aussi nombreuses furent les bataillent dont nous sortirent vivant par quelques miracles que nous ne nous expliquions pas. Seulement, il suffit d'une journée, d'une simple journée pour que tout bascule.
Je m'en souviens comme si c'était hier. Je me souviens de la pluie qui s'abattaient sur nos tuniques rouges et sur nos tricornes affaissés par les vents hurlants. Du bruit des mousquets et des canons. L'odeur de la terre humide mêlé au sang et à la poudre. Je me souviens des cris des hommes, des hennissements furieux des chevaux, et du râle de douleur de mon frère. Touché en plein cœur, lui donnant à peine le temps de me dire adieu que son âme s'effritait déjà emportant avec lui un morceau de la mienne. Rien ne fut vraiment plus pareil après sa mort, tout était soudainement fade, et même les batailles les plus épiques n'appelait plus rien en moi que la rage vengeresse. A peine plus qu'un besoin perfectible de faire couler le sang de ses meurtriers.
Seulement tout avait une fin, et la guerre elle-même était marquée par la fin des batailles victorieuses de l'Angleterre face à la France. Massacre du stratège sur des troupes armées de courages, galvanisées par une victoire qui les rendait fort de prétention qu'elles n'auraient pas dû toucher. Nous n'étions plus maîtres de nos destins depuis que nous avions mis les pieds dans la guerre, et un coup de sabre au creux de mon être suffit à me le rappeler. Je ne me souviens pas de la douleur de cette blessure, pas plus des instants qui ont suivi, peut être parce que je n'étais pas vraiment éveillé, ou peut être tout simplement parce que ce qui allait suivre allait tout effacer.
La nuit est arrivée bien vite, l'air froid de l'Europe de l'est venant avec elle. Et au dessus des corps laissés à l'abandon, elle dansait, magnifique créature lunaire qui se penchait sur les corps pour mieux les dévorer. Je n'avais jamais jusqu'alors vu d'aussi jolie nymphe infernale dont l'obscure chevelures se faisait vaporeuse à chacun de ses pas, et j'aurais assurément cru à une apparition angélique, si sa dentition carnassière ne m'avait rappelé cette des infernaux démons dont traitait les écrits bibliques. Je me rappelle l'avoir entendu, elle ne parlait pas ma langue, et je ne connaissais que trop peu de mot en Français ou en Prussien pour comprendre ce qu'elle pouvait dire, mais un sourire sur ses lèvres se dessina. Il était doux et inquiétant à la fois. Il était imparfait de perfection, et fit naître en moi comme un frisson d'effrois impossible à juguler.
Elle signa ainsi l'abandon de mon existence de simple humain pour devenir la créature de la nuit que je suis encore aujourd'hui. Mère. Amante. Perfide dominatrice de mes jours. Elle fut ma compagne durant quelques années, juste quelques décennies avant de me laisser la possibilité de m'évader. Elle ne m'abandonnait pas vraiment, ne faisait que répondre à ma supplique qui ne se faisait que plus insistante : celle de ma liberté. Néanmoins, quand bien même elle me retirait ce collier, et faisait un peu mourir la force de notre lien, elle me répétait inlassablement qu'un jour je lui reviendrais. Je m'en moquais à l'époque, et me disais naïvement qu'elle se trompait. Le temps me montrerait que, là aussi, j'avais eu tort de penser ainsi. [...]


Bonjour à tous ! Je viens de débarquer sur Shadowglen et je tenais à me présenter. Moi c'est Caroline, mais vous pouvez m'appeler Tchapalow. J'ai actuellement vingt-cinq et je suis une fille. Je voulais dire que le forum est bien bien sinon je ne serais pas là. D'ailleurs je l'ai connu parce que PRD l'a mis sur l'annonce sur le coté du forum. Et je finirais en disant que j’essaierais d'être présent(e) sur le forum au minimum 5/7 jours sur le forum. J'ai hâte de jouer !

fiche par © anouk & modifiée par Brune






Dernière édition par Owen Hammer le Lun 4 Mai - 14:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse

Messages : 317
Date d'arrivée : 29/11/2014
où êtes vous ? : La ou tu ne m'attend pas
Métier : Actrice

MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Ven 1 Mai - 20:51

Bienvenue mon cher créateur!!!!

Si tu as des questions hésite surtout pas Wink et bonne continuation pour ta fiche ^^




Arya Ivanov ☼
©️ Yamashita d'épicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Ven 1 Mai - 20:55

Oh ma jolie petite créature!
Je viendrais te harceler de questions si je rencontre des problèmes... Mais en attendant, viens faire un câlin à papa! *sort*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Joueuse

Messages : 317
Date d'arrivée : 29/11/2014
où êtes vous ? : La ou tu ne m'attend pas
Métier : Actrice

MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Ven 1 Mai - 21:17

MDR je sens que l'on va bien s'amuser XD




Arya Ivanov ☼
©️ Yamashita d'épicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice

Messages : 127
Date d'arrivée : 09/12/2014
où êtes vous ? : camp tzigane
Métier : Sorcière

MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Ven 1 Mai - 22:07

Bienvenue sur le forum !
Si tu as une question ou un soucie n'hésites pas Wink
Bon courage pour ta fiche !


life is dark and magic
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur

Messages : 69
Date d'arrivée : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Ven 1 Mai - 22:08

Bienvenue!!!! Luke pete la classe Evans *w*

Si tu as des questions n'hésites pas!

Amuse toi bien et bon courage!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Lun 4 Mai - 11:56

Merci beaucoup les enfants! Je vais tâcher de finir ma fiche aujourd'hui!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice

Messages : 127
Date d'arrivée : 09/12/2014
où êtes vous ? : camp tzigane
Métier : Sorcière

MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Sam 9 Mai - 12:13

Hello
Je viens aux nouvelles pour ta fiche, il te reste une semaine pour la terminée. Tu t'en sors ? N'hésites pas à demander un délai au besoin, tu as maximum un mois pour la faire


life is dark and magic
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Sam 9 Mai - 21:41

Oui, je m'en sors! Désolée mais avec le boulot (et les jours fériés que je travaille) j'ai manqué de temps! Mais je vais finir ça!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice

Messages : 127
Date d'arrivée : 09/12/2014
où êtes vous ? : camp tzigane
Métier : Sorcière

MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Lun 25 Mai - 11:01

Coucou, alors où en es-tu dans ta fiche ? On pourrait avoir des nouvelles ? Smile


life is dark and magic
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur

Messages : 163
Date d'arrivée : 07/12/2014
Age : 35
où êtes vous ? : Holbav
Métier : Chasseur

MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Ven 5 Juin - 12:38

Bonjour,
En l'absence de nouvelles, la fiche sera archivée à la fin de la semaine et le compte sera supprimer Smile



«A jamais mon âme se verra lutter contre les ténèbres du Mal. A jamais et en ce jour, je jure fidélité au Seigneur et à l'Ordre car je serais pour l'éternité le protecteur des êtres mortels et de leurs âmes immortelles. »
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administrateur

Messages : 163
Date d'arrivée : 07/12/2014
Age : 35
où êtes vous ? : Holbav
Métier : Chasseur

MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   Mar 9 Juin - 11:10

Pas de nouvelles.
La fiche est archivée et le compte supprimé.



«A jamais mon âme se verra lutter contre les ténèbres du Mal. A jamais et en ce jour, je jure fidélité au Seigneur et à l'Ordre car je serais pour l'éternité le protecteur des êtres mortels et de leurs âmes immortelles. »
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Owen Hammer ♠ Walking away and giving up are not the same thing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A pleurer Dark MC Hammer
» Signature de contrat - Owen Nolan
» Un-Break Hammer
» R.I.P. The Rev alias James Owen Sullivan
» I'm walking away ... ▬ Doryan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: refusées-