LE CONTEXTE DU FORUM SE DÉROULE EN ROUMANIE ET NOUS SOMMES EN 2015 MAIS HOLBAV RESTE PLONGÉ AU XIXÈME SIÈCLE.

Partagez | 
 

 _des histoires de rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Joueuse

Messages : 67
Date d'arrivée : 24/12/2014
Age : 27
où êtes vous ? : dans mes potions et alambics
Métier : empoisonneuse et parfumeuse

MessageSujet: _des histoires de rêves   Sam 27 Déc - 17:56


À construire...

Arya
Quelqu'un...

Les archives





"Un croassement vaut mille mots. Un poignée de craie évince tout. L'arôme d'un parfum étanche chacun des pouls." — La Reine des Corbeaux



Dernière édition par Ambre Lelièvre le Ven 23 Jan - 18:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse

Messages : 67
Date d'arrivée : 24/12/2014
Age : 27
où êtes vous ? : dans mes potions et alambics
Métier : empoisonneuse et parfumeuse

MessageSujet: Re: _des histoires de rêves   Sam 27 Déc - 17:56

Code:
<link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Droid Serif|Lora' rel='stylesheet' type='text/css'><center><div style="width:450px;height:auto;background-color:#120100;border-bottom:4px solid #dcdcdc;"><p style="font-size:17px;padding:25px;color:#dcdcdc;font-family:Droid Serif;text-align:center;font-variant: small-caps;">Titre ici</p><div style=width:400px;height:1px;background-color:#dcdcdc;margin-top:-25px;"></div><br><p style="color:#dcdcdc;text-align:justify;font-family:Lora;font-size:11px;padding:25px;line-height:1.3;margin-top:-25px;">Eius populus ab incunabulis primis ad usque pueritiae tempus extremum, quod annis circumcluditur fere trecentis, circummurana pertulit bella, deinde aetatem ingressus adultam post multiplices bellorum aerumnas Alpes transcendit et fretum, in iuvenem erectus et virum ex omni plaga quam orbis ambit inmensus, reportavit laureas et triumphos, iamque vergens in senium et nomine solo aliquotiens vincens ad tranquilliora vitae discessit.

Vbi curarum abiectis ponderibus aliis tamquam nodum et codicem difficillimum Caesarem convellere nisu valido cogitabat, eique deliberanti cum proximis clandestinis conloquiis et nocturnis qua vi, quibusve commentis id fieret, antequam effundendis rebus pertinacius incumberet confidentia, acciri mollioribus scriptis per simulationem tractatus publici nimis urgentis eundem placuerat Gallum, ut auxilio destitutus sine ullo interiret obstaculo.

Exsistit autem hoc loco quaedam quaestio subdifficilis, num quando amici novi, digni amicitia, veteribus sint anteponendi, ut equis vetulis teneros anteponere solemus. Indigna homine dubitatio! Non enim debent esse amicitiarum sicut aliarum rerum satietates; veterrima quaeque, ut ea vina, quae vetustatem ferunt, esse debet suavissima; verumque illud est, quod dicitur, multos modios salis simul edendos esse, ut amicitiae munus expletum sit.</p><center><img style="width:60px;" src="http://www.downloadclipart.net/large/7873-crow-line-art-design.png"></center><br></div><p style="font-size:8px;color:#dcdcdc;font-family:times;text-align:center;opacity:0.3;">made by BoogyLou.</p></center>




"Un croassement vaut mille mots. Un poignée de craie évince tout. L'arôme d'un parfum étanche chacun des pouls." — La Reine des Corbeaux



Dernière édition par Ambre Lelièvre le Dim 28 Déc - 4:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse

Messages : 67
Date d'arrivée : 24/12/2014
Age : 27
où êtes vous ? : dans mes potions et alambics
Métier : empoisonneuse et parfumeuse

MessageSujet: Re: _des histoires de rêves   Dim 28 Déc - 4:04

Les secrets et les dessous de l'histoire de Ambre Lelièvre
[toujours inconnu à ce jour]


Diane Lelièvre et la prophétie des six soeurs



Diane eut été Baronne D'isenbourg pendant quatre-vingt-seize ans. Elle a sut conserver apparence et capacité physique jeune tout au long de sa vie grâce à nul autre que la sorcellerie.

Diane était nécromancienne personnelle pour les Ducs et Comptes D'isenbourg, en Alsace. Elle éveillait les morts et communiquait avec eux par le biais des cadavres, charognes et ossements afin de connaître l'avenir. Elle eut découvert son pouvoir à un très jeune âge, exactement à ses six ans, et immédiatement on la garda pour l'utiliser à des fins monarchiques et politiques.

Diane avait perdu sa famille royale entière étant encore bébé. C'était une bande de vampires sauvages qui avait attaqué sa famille au grand complet afin de se nourrir, tout simplement. Sa haine envers les vampires durera toute sa vie, naturellement.

En 1987, bien des années plus tard, l'une de ses ancêtres lui vint en transe astrale alors qu'elle invoquait les morts de ses générations passées. Elle lui dicta une prophétie auguste que la Baronne Lelièvre retranscrit dans le grimoire de sa famille en langage que seules les sorcières peuvent comprendre:

"La race des stryges blancs a fait souffrir notre fratrie généalogique depuis trop de lunes et devront payer de leur soif indigne. Au delà de la centième génération devront être confronté les vampires au six sœurs de sang noir qui uniront leur force afin de supplanter leur force et faire disparaître leur race. Six sœurs de sang noir et de cœur pure, dirigée par la sorcière de notre famille qui aura vu sa famille assassiné par l'ennemi cannibale, à l'orée d'un nouveau monde, qui créeront de leurs propres veines l'incantation qui saura éliminer chacune des goules sur Terre comme ailleurs."

«[...]dirigée par la sorcière de notre famille qui aura vu sa famille assassiné par l'ennemi cannibale[...]» Pour Diane, cela ne faisait aucun doute: elle était cette sorcière devant accomplir cette prophétie vengeresse.

Des quatre coin du globe, Diane fit appel alors à quatre sœurs de dons et de pouvoir puissants. Ensemble, elles devinrent les Ater Sanguis Fratres, dites les Soeur de Sang Noir.

Mais la prophétie parlait de six sœurs, six sorcière créant ensemble l'incantation qui parviendrait à tuer tous les vampires de ce monde. Diane vit cela, alors, comme un signe du Destin: elle enfantera et donnera magie destructrice à sa fille unique, puisqu'un femme elle devra engendrer sans aucun doute.

La Baronne Lelièvre fit charme magique sur un homme afin qu'il tombe éperdument amoureux d'elle et que leur amour procréée nourrisson, fruit de passion charnelle et sans religion. Une fois fécondée, Diane délaissa l'homme en question nommé Émile.

Émile, toutefois, fut incapable d'oubliée la tendre Diane dont il était sous le charme. Il la sut sorcière et décida de commettre l'irréparable afin de passer l'éternité à ses côtés: il se suicida par la morsure contagieuse du vampire.

Une fois transformé en avaleur de sang, il alla retrouver sa belle. Celle-ci démontrait déjà une grossesse avancée et saine, pourtant aucune joie lorsqu'il se présenta à elle sous forme vampirique. Elle le renia, le chassa et le maudit. Diane posa sur son esprit en malédiction funeste que dès lors sont cœur sera brisé à jamais et qu'il ne trouvera plus jamais le repos du bonheur.

Émile fut saisir d'un élan de rage. Il quitta la Baronne et fuit dans l'Alsace récolter des compagnons de son espèce afin de préparer la plus violente des vengeance. De son côté, Diane, préparait la plus merveilleuse des cérémonies: celle d'un accouchement et de l'arrivée de la sixième sœur.


La naissance de Ambre et le carnage des cinq soeurs



Une cérémonie glorieuse et joyeuse eut alors lieu le 8 Juillet 1990, lors des dernières et douloureuses contractions de Diane Lelièvre, sur les terres mystiques de Transylvaine. Ambre naquit dans l'amour et la sorcellerie, et on la baptisa à la craie blanche. Chacune des sœurs lu baisa le front en lui promettant fierté et réussite... Puis vint Émile et ses compagnons assoiffé de vengeance.

Il avait gardé un œil sur Diane et avait eut vent de la cérémonie qu'elle et les quatre autre sœurs allaient accomplir en Roumanie. Il avait donc saisit l'opportunité pour s'y rendre et les massacrer jusqu'à la dernière...

Jusqu'à la dernière? Non. Diane eut le temps de cacher Ambre avant que les vampires ne s'emparent d'elle. Ensuite, elles furent toutes massacrées.

Le lendemain, un loup-garou, Viorel, passait par-là et découvrit Ambre et ses effectifs en tout hasard. Il  la prit dans ses bras et lui promis un père, un foyer, une vie saine... Et ce, même s'il savait dès lors qu'elle était sorcière. Impossible de ne pas s'en apercevoir avec le pentacle dessiné à la craie sur son front, le grimoire à ses côtés ainsi que les corbeaux autour d'elle.

Émile, qui était toujours sur les lieux du crime, vit la scène et se précipita vers Viorel qui ne broncha pas. Le vieux loup-garou n'avait plus peur des vampires depuis trop longtemps.

Le français vit l'enfant et compris qu'il s'agissait du sien puisqu'il semblait nouveau-né et que Diane eut été enceinte de lui peu de temps avant qu'il ne la tue. Émile ne put s'empêcher de s'émouvoir et ne fut capable de tuer Ambre. Il ne fit rien, sinon ordonner poliment à Viorel de veiller sur elle comme s'il s'agissait de sa propre fille. Ce qu'il fit.


L'ouïe des vampires et la mort du père adoptif



La bande de vampires resta en Transylvanie sous ordre de Émile, leur chef. Jamais il ne leur dit que sa propre fille, Ambre, était toujours en vie et résidait quelque part dans une forêt de Holbav avec un loup-garou. Mais un jour, l'un d'eux l'apprit.

La réaction de la bande de vampires fut d'abord de battre Émile et le laisser pour mort; il était désormais traître.

Ils retournèrent ensuite sur les lieux du massacre et firent de longues recherches en toute discrétion pour enfin dénicher Ambre sous le toit d'une maisonnée exclue de tout.

Lorsqu'ils furent fin prêts, la bande de vampires attaqua la maisonnée, ne trouvant qu'un loup-garou à abattre; Viorel. Il réussit à en blessé gravement plus d'un, mais ne parvint pas à sauver sa peau et fut assassiné.

Les vampires, pensant que la sorcière s'était enfuit, quittèrent les lieux en laissant le cadavre sous forme d'avertissement pour l'adolescente française. Jusqu'à ce jour, on n'entendit plus parler d'eux.


Le destin de Ambre et la lettre de Viorel



Avant sa mort, Viorel eut communiqué beaucoup avec une sorcière de Holbav. En grande cachette, bien sûre.

Il désirait comprendre les dangers que courait sa chère Ambre. Prenant son grimoire en cachette, une nuit, il l'avait apporté à la sorcière en question afin qu'elle lui traduise les passages importants qu'il ne pouvait comprendre. Elle avait accepté sans peine puisqu'ils étaient des amis de longue date depuis le temps.

Elle lui expliqua tous les détails de la prophétie des Lelièvre, et Viorel le vit comme une malédiction. Il savait que Ambre n'était point capable de lire la langue des sorcières, n'ayant jamais eut de semblable pour lui apprendre, donc qu'elle n'était point au courant de la prophétie. Le père adoptif préféra ne jamais lui en parler, mais écrivit cette lettre pour l'en dissuader de poursuivre l'œuvre de ses sœurs et tuer tous les vampires:

"À ma chère Reine des corbeaux,
Tu es la plus précieuse des perles que j'ai pu avoir la chance de côtoyer dans ce monde. Tu es dédiée à l'amour, à la beauté, au talent, au sang et à la violence... mais point à la destruction.
Ma douce, je sais que toutes blessures accumulent la rage et que toutes haines portent ses fardeaux... Mais tu portes en toi trop de merveilles pour la démolition. Mon ange, mon démon, tu es promis à bien trop de prodiges.
N'oublie jamais la vertu la plus importante de notre monde: l'équilibre. Il faut le Mal pour que le Bien vainque. Il faut l'horreur pour continuer à croire au charme. Et il faut toutes races qui soit pour réunir les êtres les plus pures d'entre eux...
Quelque soi ton choix, tes actes, n'oublie jamais que c'est grâce à la mort et la haine que nous avons été réuni, et pour tous les sortilèges du monde, jamais je n'en laisserais filé une seconde.
Tu as ouvert mon coeur, j'espère que ces mots discrets ouvriront le tien.
Avec amour,
Viorel, ton père
"

Et il avait plié la feuille en quatre, l'avait glissé dans une page aléatoire du grimoire.





"Un croassement vaut mille mots. Un poignée de craie évince tout. L'arôme d'un parfum étanche chacun des pouls." — La Reine des Corbeaux

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur

Messages : 69
Date d'arrivée : 07/12/2014

MessageSujet: Re: _des histoires de rêves   Dim 15 Mar - 16:19

Coucou!!!
Alors voilà je t'explique^^ j'ai très envie de rp et j'aime énormément ton style. Du coup je me demandais si un petit rp t’intéressait.
Et pourquoi pas un petit lien aussi avant ^^

Bisous


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joueuse

Messages : 67
Date d'arrivée : 24/12/2014
Age : 27
où êtes vous ? : dans mes potions et alambics
Métier : empoisonneuse et parfumeuse

MessageSujet: Re: _des histoires de rêves   Lun 16 Mar - 16:17

ohh merci beaucoup <3

oui ça serait avec grand plaisir!

d'abord, Ambre va bien t'aimer simplement parce qu'elle adore les lycans <3

mais sinon, tu as une idée derrière la tête? :p




"Un croassement vaut mille mots. Un poignée de craie évince tout. L'arôme d'un parfum étanche chacun des pouls." — La Reine des Corbeaux

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: _des histoires de rêves   

Revenir en haut Aller en bas
 

_des histoires de rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» _des histoires de rêves
» Histoires cochonnes ..(pour lecteur averti)
» Histoires RP
» Les Histoires de la Pleine Lune
» Histoires korriganes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vos Rps-